Chez nos voisins

Chartres dévoile son patrimoine en lumières

[Carte interactive] Jusqu’à fin décembre et dès la tombée de la nuit, les monuments de Chartres se transforment et s’illuminent, pour offrir un spectacle de son et de lumière. Cette année, la collégiale Saint-André, les ponts et les lavoirs qui bordent l’Eure se donnent aussi en spectacle, complétant ainsi cet événement majeur de la ville.

À environ une heure à l’ouest de l’Essonne, la ville de Chartres offre un patrimoine historique et culturel riche. Ainsi, depuis 2004, la ville organise l’événement Chartres en lumières. Initialement mis en place pour les Journées européennes du patrimoine, face à l’engouement général, les illuminations se déroule désormais sur six mois, d’avril à décembre.

A l'emplacement de l'ancien château des Comptes de Chartres, la halle Billard est désormais un lieu de rencontre lors du marché couvert. Crédit Groupement Martino.
A l’emplacement de l’ancien château des Comptes de Chartres, la halle Billard est désormais un lieu de rencontre lors du marché couvert. Crédit Groupement Martino.

À la tombée de la nuit, les plus beaux monuments de Chartres s’illuminent grâce à un minutieux travail scénographique. Pour certains bâtiments, une histoire, un commentaire ou de la musique accompagne les illuminations pour compléter l’ambiance. Cette année, malgré les conditions sanitaires, la collégiale Saint-André ainsi que les ponts et les lavoirs autour de l’Eure ont été ajoutés au programme. Vingt-trois sites sont désormais illuminés dans toute la ville. 

La cathédrale comme point culminant 

Avec ses cent soixante-douze vitraux, son architecture gothique et ses deux flèches différentes, la cathédrale constitue le point d’orgue de cette manifestation. Par ailleurs, cette année, Notre-dame de Chartres fête les quarante ans de son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco. La cathédrale est illuminée sur trois des façades, et le portail royal offre le plus beau spectacle. Son et lumières s’allient pour proposer deux projections de quinze minutes qui tournent en boucle toute la soirée.

Ces illuminations sont l'occasion d'admirer l'architecture de la cathédrale. Crédit Groupement Martino.
Ces illuminations sont l’occasion d’admirer l’architecture de la cathédrale. Crédit Groupement Martino.

La première retrace l’histoire de Chartres d’hier à demain, de l’antiquité gauloise à la Cosmetic Valley en passant par le sacre d’Henri IV. Un commentaire proposé par l’association des Amis de la cathédrale aide à mieux comprendre les enjeux de ce lieu considéré comme sacré. Ensuite, la deuxième projection intitulée « Nef de lumière », reprend l’histoire de la chrétienté et son adaptation aux évolutions des sciences et des lettres. Créée par Spectaculaires Allumeurs d’Image, cette scénographie revient également sur les cinq évolutions architecturales majeures de la cathédrale, dont la dernière date du XIIIe siècle. 

Un musée haut en couleur

Quelques minutes de marche suffisent pour découvrir les illuminations sur les façades du musée des beaux-arts. Classé comme monument historique depuis 1906, ce dernier offre une collection d’art ancien et moderne qui vaut le détour. Sur sa façade d’honneur, un hommage à Jean Moulin est proposé, pour son rôle de résistant, mais aussi comme préfet d’Eure-et-Loir de février 1939 à novembre 1940.

L'Eurélium, qui accueille désormais une partie du tribunal de Chartres, est à l'effigie de Jean Moulin. Crédit Groupement Martino.
L’Eurélium, qui accueille désormais une partie du tribunal de Chartres, est à l’effigie de Jean Moulin. Crédit Groupement Martino.

Les temps forts de sa vie sont retracés, notamment son premier acte de résistance à Chartres, au travers de ses tableaux, ses affiches ou ses récits épistolaires. Pour les plus jeunes, la façade qui donne sur les jardins de l’Évêché propose l’histoire de la lune Luna. Féerique et poétique, cette mise en scène est une invitation au voyage. 

Les nouveautés de cette année 

Cette année, de nouveaux lieux s’illuminent. La collégiale Saint-André est le support pour un spectacle inspiré des illustrations médiévales dédiées à la faune et à la flore. Les divers animaux et plantes s’échappent de la collégiale et se retrouvent sur les différents ponts et lavoirs qui bordent l’Eure. Ainsi, sur le quai et le lavoir Gloriette, des chimères naissent sur un fond végétal avec une inspiration Art-Nouveau,

La scénographie du lavoir Foulerie représente une cascade ainsi qu'une faune et une flore luxuriante. Crédit Groupement Martino.
La scénographie du lavoir Foulerie représente une cascade ainsi qu’une faune et une flore luxuriante. Crédit Groupement Martino.

La carte des sites Chartres en lumière

Voir en plein écran

Infos pratiques : 

Pour découvrir cet événement, la ville possède de nombreux lieux pour l’hébergement (chambres d’hôtes, les hôtels, les gîtes et les campings).
Office du tourisme : 8, rue de la Poissonnerie – 02 37 18 26 26
www.chartres-tourisme.com

Pour aller plus loin : L’écho républicain a publié un hors-série consacré à la cathédrale de Chartres, Cathédrale de Chartres, ses secrets

Afficher plus

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Bonjour, nous pouvons vous offrir quelques articles en consultation libre grâce à l'affichage de publicités. Beaucoup d'entre elles sont celles d'entreprises locales. Merci de désactiver votre bloqueur de publicité ou de souscrire à un abonnement au magazine. Bonne lecture sur M'Essonne !