Château-Renard, pépite historique (Loiret)

La ville de Château-Renard est située dans un écrin de verdure à une quinzaine de kilomètres au Sud de Montargis. Forteresse médiévale, maisons à colombages et toitures en ardoise ont traversé les siècles. Cette cité est chargée d’histoire : on raconte même que Jeanne d’Arc y a séjourné.

Traversée par l’Ouanne, Château-Renard est une ville d’eau et d’histoire. Si le site est habité depuis la préhistoire, il faut attendre le VIIe siècle pour qu’elle prenne le visage que l’on distingue aujourd’hui, époque à laquelle les Bénédictins font construire leur prieuré, sur les hauteurs de la ville. En 961, celui-ci laisse place à la forteresse de Renard 1er, fils du comte de Sens, qui donnera son nom à la ville. Perchée en hauteur, sur le Mont d’Ouanne, et pourvues de larges fossés, l’entrée s’effectuait par un pont-levis aujourd’hui disparu. Le portail du château, en pierres, est lui toujours visible dans une rue très pentue, flanqué des vestiges d’une des tours massives des remparts. Au cœur de la forteresse subsiste l’église Saint-Étienne, construite au XIe siècle et remaniée à de nombreuses reprises au fil du temps. Celle-ci renferme les reliques de saint Pavace, offertes par Renard 1er à l’église. 

L’escalier XVIIe de la Maison des notaires.

Le bas de la ville a conservé de nombreuses maisons à colombages dont la plus illustre est celle dite « Maison Jeanne d’Arc » – construite en 1415 – immanquable tant elle trône fièrement sur la place centrale du vieux bourg. La Pucelle d’Orléans aurait séjourné dans cette bâtisse en septembre 1429, à l’occasion de l’un de ses deux passages dans la ville. Des décorations en relief sont toujours présentes sur la façade, dont une statue de saint Étienne. Autre élément d’architecture remarquable : l’escalier en bois de la Maison des notaires datant du XVIIe siècle. Positionné en façade et demi-ouvert sur l’extérieur, il offre à la vue ses barreaux cannelés de style Louis XIII.

Au centre de Château-Renard trône la Maison Jeanne d’Arc.

Entouré d’eau, le château de la Motte est une propriété privée construite en 1121. Rasé en partie 1569, il ne reste de l’ouvrage fortifié d’origine que son premier niveau. En 1609, lors de sa reconstruction, trois de ses côtés et deux tours furent rebâtis, en briques, tandis que le reste de l’édifice fut recouvert de tuiles.

À deux pas de la place du Vieux marché et entre deux bras de l’Ouanne, l’Île de Canada est un aménagement récent qui offre une belle parenthèse verte. S’il ne subsiste plus les moulins qui longeaient la rivière, l’endroit a tout de même conservé une ancienne maison à pans de bois, datant du XVIIe siècle.

L’Île de Canada tire son nom des franciscains partis de Montargis pour évangéliser l’Acadie.

Pratique :
Office de tourisme de Château-Renard :
45, Place de la République
www.entreloiretseine.com
02 38 28 52 71