Le festival de bande dessinée d’Angoulême s’invite en gare de Corbeil-Essonnes

Jusqu’à la mi-février, les planches du premier tome de la BD Invisible Kingdom, Le sentier, sont exposées à la gare de Corbeil-Essonnes. Pour le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, c’est un moyen de venir à la rencontre du public, malgré les conditions sanitaires.

La gare essonnienne est la seule du département à bénéficier du dispositif « La culture en gare », initié par le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême et SNCF Gares et connexions. Le festival, qui se déroule habituellement fin janvier dans la capitale charentaise, a revu son organisation pour son édition 2021, à cause des conditions sanitaires. Bien que la manifestation physique ait été déplacée du 24 au 27 juin, les organisateurs ont néanmoins tenu à exposer les sélections 2021 aux dates habituelles du festival. C’est ainsi que le 9e art a investi une quarantaine de gares françaises, dont celle de Corbeil-Essonnes.

Expo BD Corbeil Essonnes - Photo mairie Corbeil-Essonnes

Le sentier, un 1er tome de la saga déjà récompensé

Paru en octobre 2020, Le sentier est le premier tome de la saga SF Invisible Kingdom. Il retrace les aventures de deux héroïnes que tout oppose, dans une galaxie lointaine : Vess et Grix mettent à jour une information capitale qui les met en danger immédiat et risque de faire basculer leurs univers.
La créatrice d’Invisible Kingdom, Gwendolyn Willow Wilson fait partie des rares scénaristes féminines et musulmanes du 9e art. Elle est notamment l’auteur de la série à succès Miss Marvel, créée en 2013, dans laquelle Kamala Khan, une jeune fille de confession musulmane, se découvre des pouvoirs extraordinaires. Gwendolyn Willow Wilson a été nommée plusieurs fois Meilleure scénariste de l’année aux Eisner Awards. Pour la saga Invisible Kingdom, elle est accompagnée du dessinateur londonien Christian Ward, spécialiste de la BD SF. Il est notamment connu pour ses illustrations en collaboration avec Marvel (Iron Man, New Avengers, The Ultimates), ainsi que celles de Black Bolt, entre 2017 et 2018.
Le sentier, tome 1 d’Invisible Kingdom, a remporté les Eisner Awards 2020 de la meilleure nouvelle série et du Meilleur artiste numérique.

En pratique :
Les planches colorées XXL d’Invisible Kingdom, tome 1 Le sentier (éditions Hicomics) sont exposées à l’intérieur et à l’extérieur de la gare de Corbeil-Essonnes, et sur les grilles du côté de la rue Émile Zola jusqu’à la mi-février.



Pour découvrir des extraits :
Invisible Kingdom, tome 1, Le sentier (bdangouleme.com)

Photos : (c) Mairie de Corbeil-Essonnes

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Cet article vous a plu ? Faîtes-en profiter vos proches.