Paul B maintient la première de Bachar Mar-Khalifé grâce au virtuel

L’artiste franco-libanais Bachar Mar-Khalifé est l’invité de Paul B, ce jeudi 3 décembre, pour le tout premier concert de son nouvel album, On/Off. La salle de musiques actuelles de Massy diffusera le concert en direct sur la salle virtuelle La Vingt-Cinquième heure, un dispositif créé pour soutenir les artistes et les acteurs culturels locaux.

Ce jeudi, Paul B sera l’objet de deux premières. Tout d’abord, en maintenant le concert de Bachar Mar-Khalifé, la salle permettra à son public de découvrir le cinquième album de l’artiste. Déjà passé par Massy, à l’occasion d’un duo de pianos avec Jeanne Cherhal, il revient cette fois-ci pour le premier concert de son album On/Off, sorti en octobre. Compositeur et artiste multi-instrumentaliste, Bachar Mar-Khalifé a été formé au Conservatoire de Paris et a remporté le premier prix de formation supérieure en 2003. Voué à une carrière de chef d’orchestre dans de grands ensembles, l’artiste a néanmoins développé son propre itinéraire. De la percussion à la création de ciné-concerts, il sort en 2010 son premier album, Oil stick.

Aller à un concert est un engagement de tous, des artistes mais aussi des techniciens, de la salle et du public. Venir au concert est un engagement et une philosophie (pour ne pas dire religion) de vie qui a ses adeptes et qu’il faut aujourd’hui protéger »

Bachar Mar-Khalifé

Ce jeudi soir, à Paul B, il dévoilera l’univers de son dernier album, On/Off. Entre musique contemporaine énergisante aux accents libanais, expérimentations électro et rêverie mélodique, On/Off confirme la créativité inclassable de l’artiste. Les onze titres ont été enregistrés en 2019, et sont directement inspirés des mouvements de contestation populaires qui ont eu lieu au Liban. Le titre de l’album, On/Off, est un clin d’œil à l’électricité, dans la maison, qui se coupe deux fois par jour. À Paul B, l sera accompagné sur scène de Aleksander Anguelov à la basse, et de Dogan Poyraz à la batterie.

Un concert virtuel

« Aller à un concert est un engagement de tous, des artistes mais aussi des techniciens, de la salle et du public. Venir au concert est un engagement et une philosophie (pour ne pas dire religion) de vie qui a ses adeptes et qu’il faut aujourd’hui protéger » explique Bachar Mar-Khalifé.
Pour la première fois, Paul B s’associe à La Vingt-Cinquième Heure pour la retransmission de ce concert à huis-clos prévu de longue date. Cette salle de cinéma virtuelle s’est fait connaître lors du confinement du mois de mars, en proposant des séances de cinéma localisées. La Smac propose un tarif réduit de 5€ pour l’occasion : « ce dispositif inédit permet d’envisager que Bachar Mar-Khalifé reprenne d’autres dates de sa tournée prévue initialement pour durer tout le mois de décembre, chaque lieu de concert pouvant accueillir son propre public » communique la production de l’artiste. En effet, proposer un concert en direct payant permet, en plus de maintenir des animations au niveau local, de soutenir les artistes.

Infos et réservations sur le site de Paul B

Photo de Une : Bachar Mar Khalifé par Habib Saleh

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Cet article vous a plu ? Partagez-le ;)