Stabat Mater, le retour remarquable de Julien Lestel

Hier soir, à l’opéra de Massy, la nouvelle chorégraphie de Julien Lestel a été vivement applaudie. Elle était accompagnée par le Jeune chœur de l’opéra et Les Paladins. Une deuxième représentation a lieu ce soir, jeudi 14 octobre, à 20 heures.

Hormis les places laissées vides pour raison sanitaire, l’opéra était rempli, hier soir, de spectateurs venus découvrir Stabat Mater. La nouvelle création de la Compagnie Julien Lestel – chorégraphe en résidence longue à Massy – a enthousiasmé son public. Si la musique, composée par Giovanni Battista Pergolesi, relate la souffrance de Marie voyant son fils sur la croix, la chorégraphie imaginée par Julien Lestel met de côté la dramaturgie pour simplement suggérer des émotions. Les neufs danseurs de Stabat Mater étaient accompagnés par les Paladins, six musiciens dirigés par Jérôme Correas, lui-même au clavecin, et du Jeune chœur de l’opéra de Massy.

En première partie, onze danseurs de la compagnie interprétaient Somewhere, crée par Julien Lestel en 2007, sur la musique envoutante de Philip Glass.

Le public a vivement applaudi tous les artistes, et notamment Julien Lestel et Jérôme Correas.
Somewhere et Stabat Mater sont programmés à nouveau ce soir à l’opéra de Massy.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Cet article vous a plu ? Faîtes-en profiter vos proches.