Loisirs et sorties

Vidéo. La biennale « Science de l’art » explore les déséquilibres en Essonne

Vidéo

Vendredi dernier, à la Piscine d’en face, à Sainte-Geneviève-des-Bois, le Collectif pour la culture en Essonne a donné le coup d’envoi de la 9e biennale Science de l’art. Ce festival alliant art et science explore cette année la thématique des « Déséquilibres », comme l’explique Alain Douté, le directeur de ce réseau associatif, face caméra pour M’Essonne.

Qu’il soit social, environnemental, artistique, par exemple ; considéré comme bon ou mauvais, le déséquilibre sera décliné en 28 représentations, expositions, performances, ateliers dans près de 20 communes de l’Essonne, jusqu’au 15 décembre 2021. Tous les spectacles, expositions ou performances programmés sont issus d’un appel à projet mené par le collectif et produit par celui-ci, avec le soutien du Conseil départemental de l’Essonne, notamment.

Les communes accueillant cette biennale sont Sainte-Geneviève-des-Bois, Epinay-sous-Sénart, Marcoussis, Bièvres, Ollainville, Verrières-le-Buisson, Massy, Le Plessis-Pâté, Saint-Germain-lès-Corbeil, Breuillet, Saint-Germain-lès-Arpajon, Étampes, Évry-Courcouronnes, Fleury-Mérogis, Viry-Châtillon, Savigny-sur-Orge, Morsang-sur-Orge, Méréville. Hors Essonne : Ivry-sur-Seine, Élancourt, Créteil et Paris.

Le programme complet est à découvrir sur le site internet sciencedelart.fr

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page