Dourdan « sur le pouce », le nouveau rendez-vous du jeudi

La ville médiévale n’a pas fini de délivrer ses secrets. Tous les jeudis, à l’heure de la pause déjeuner, l’office de tourisme de Dourdan propose une courte visite guidée sur un thème surprise.

Les jeudis, à Dourdan, un nouveau rendez-vous en plein air est désormais proposé aux curieux. L’office de tourisme de Dourdan et le musée du château organisent des visites « sur le pouce » à 12h30, jusqu’à la mi-avril. Le principe ? Trente minutes de visite guidée en plein air, par petits groupes. À chaque fois, les guides réservent la surprise du thème choisi et font un focus sur un sujet précis.

L’incroyable histoire de Marie Poussepin

Hier, jeudi 11 mars, Lise, animatrice à Dourdan tourisme a par exemple embarqué son public sur les traces de la Dourdannaise Marie Poussepin. Née en 1653, celle-ci a révolutionné son époque à bien des niveaux. Fille d’un bonnetier spécialisé dans la fabrication des bas de soie, Marie Poussepin a d’abord su redresser l’entreprise de son père en lui donnant un souffle nouveau, avec des procédés modernes de fabrication. Elle importe d’Angleterre les toutes premières machines pour filer la laine et confectionner les bas. « En 1702, Dourdan devient la deuxième ville en industrie de la laine de France » raconte l’animatrice. De plus, Marie Poussepin employait des jeunes femmes en apprentissage, qu’elle rémunérait. « C’est quelque chose d’exceptionnel », continue Lise.

La maison natale de Marie Poussepin est toujours habitée par des sœurs de la charité dominicaine. Photo LC-M'Essonne
La maison natale de Marie Poussepin est toujours habitée par des sœurs de la charité dominicaine. Photo LC-M’Essonne

Clairvoyante sur l’avenir, bienveillante avec les autres, Marie Poussepin se tourne un peu plus tard vers ce qui l’animait vraiment, la religion. « Elle a tout abandonné, décrypte la guide. C’était une femme notable, riche, qui a passé toute sa vie à vouloir mettre Jésus dans le cœur des gens. Elle s’est tenue à suivre les préceptes de la Bible : aider les pauvres, soigner les malades, être bienveillant… » Marie Poussepin fonde, à Dourdan, l’ordre des Soeurs de la charité dominicaine, qui s’est développé depuis dans le monde entier. Il n’est d’ailleurs pas rare que des religieuses d’Amérique latine viennent à Dourdan rencontrer leurs sœurs, toujours situées dans l’ancienne maison de Marie Poussepin. Morte à plus de quatre-vingt-dix ans, elle a été béatifiée par le pape dans les années 1990.

Une nouvelle carte touristique

Nouvelle carte touristique à Dourdan.
La nouvelle carte touristique. Photo (c) M’Essonne.

L’office de tourisme de Dourdan dispose d’une nouvelle carte depuis peu, répertoriant les sites à visiter, le patrimoine naturel, les musées, les points de vente à la ferme et les équipements de loisirs. Une autre précieuse alliée pour découvrir un peu plus le territoire !

En pratique :
Visite sur le pouce les jeudis de 12h30 à 13 heures.
Inscription obligatoire, 3 euros par personne.

Photo de Une : Visite sur le pouce sur les traces de Marie Poussepin. Photo LC-M’Essonne

Les derniers articles :

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Cet article vous a plu ? Faîtes-en profiter vos proches.