Global Network : objectif planète

Si Global Network se rêve en duo de « troubadours » parcourant le monde, c’est bien en Essonne que les deux artistes ont fait leurs armes et s’investissent. Leur musique, inclassable à tendance électro, tend à l’universalité.

Sélectionnés aux Inouïs des Printemps de Bourges, au prix Chorus des Hauts-de-Seine, au Great Escape à Brighton (Royaume-Uni) et à Essonne en Scène, Global Network a parcouru du chemin depuis son premier concert à Palaiseau, il y a tout juste deux ans. « Nous sommes bien partis, explique Nils, mais pour en faire un métier, il faut trouver un public qui nous suit ou faire un tube par exemple. Il n’y a pas de potion magique ou de formule type à appliquer. Des centaines de groupes arrivent là où nous en sommes tous les ans. »

Soul, électro, folk, Rn’B… La musique de Global Network, emmenée par la voix soul de Loris, emprunte à tous ces styles musicaux mais reste à la fois inclassable tant elle fait fi des cases. D’ailleurs, contrairement à ce que laisserait penser leur nom de scène, Global Network ne créé pas au travers d’un écran d’ordinateur : le duo utilise des « machines analogiques qui offrent plus d’interaction, de possibilité d’improvisation » décrypte Loris.

Nils et Loris, live stream à la MJC Boby Lapointe de Villebon-sur-Yvette, juin 2020. Photo LC-M’Essonne

-> Dossier « A la conquête du public » : rencontre avec les artistes sélectionnés

Des « troubadours »

Loris a grandi à Joinville-le-Pont, dans le Val-de-marne, Nils, lui, a passé son enfance à Villebon-sur-Yvette, arpenté les bancs du conservatoire d’Orsay et enseigne aujourd’hui le piano jazz à Igny. Les deux artistes ont tissé leur toile et se donnent en concert dans cette « banlieue » parisienne qu’ils ont appris à aimer au fil des années. « Nous sommes deux mecs qui sont restés là où ils ont grandi, résume Nils. Je participe à des projets culturels, j’enseigne… Je suis très actif ici. Le réseau associatif est très fort, c’est quelque chose que l’on ne voit pas forcément quand on est plus jeune. Je vois maintenant toute la richesse qu’il peut y avoir dans un endroit comme les MJC » complète-t-il. Si les deux garçons se sentent à leur place dans leur département, après une date au Royaume-Uni en 2019, ils rêvent d’arpenter l’Europe : « on préfère trouver du public à travers les salles de concerts. On parle souvent du fait qu’être musicien est comme être troubadour sauf que nous sommes en 2020, plaisante Nils. Belgique, Allemagne, ou même plus loin : les deux artistes rêvent de « vivre de belles aventures » au travers des tournées où ils pourront « rencontrer un nouveau public, tisser des liens et découvrir des associations locales ». À bon entendeur.

Global Network en quelques dates


Août 2018 : 1er concert au Festival Aoutside (91)
22 mai 2020 : sortie du 1er EP, Cool moments
5 septembre 2020 : Festival Essonne en scène à Chamarande (91)
Octobre 2020 : nouveaux titres
21 janvier 2021 : concert à La boule noire, Paris
Début 2021 : sortie du 2e EP

Suivre Global Network, sur :
Facebook @Global Network
Chaîne You Tube