Jah Ziek ou le « reggae contemporain » né à Evry

Jah Ziek est l’un des rares artistes à la touche reggae de la scène française. Né à Évry, Nicolas Jasiek de son vrai nom, enchaîne les sorties de single depuis 2016. Rencontre.

Avec sa longue chevelure brune et ses dreadlocks jusqu’en bas du dos, Jah Ziek donne le ton et il ne fait nul doute qu’il est influencé par le reggae. Autodidacte, l’artiste essonnien a découvert la musique vers l’âge de douze ans. Guitare, clavier, percussion… C’est finalement vers le chant que Nicolas Jasiek va se tourner et se perfectionner. La découverte des musiques caribéennes et jamaïcaines va alors donner une direction à l’artiste. Jah Ziek s’intéresse alors au reggae et au dancehall, créant ainsi des morceaux à la croisée du reggae, hip-hop, rap et dancehall.

Nicolas Jasiek a étudié la musicologie, en parallèle de ses projets musicaux.
Nicolas Jasiek a étudié la musicologie, en parallèle de ses projets musicaux.

Du patois caribéen

Après un premier groupe lancé avec des amis, Natur’all Shank, il lance sa carrière solo. Soutenu par l’association Philosophic sound, disparue aujourd’hui, le projet Jah Ziek voit le jour en 2016. « J’ai commencé à faire des scènes, explique l’artiste, puis j’ai sorti mon premier album, Fight fi goodness. »

Celui qui avoue « ne pas avoir d’inspiration en anglais », écrit ses paroles en « patois anglophone caribéen ». Les douze titres de ce premier album de « reggae contemporain » va permettre à Jah Ziek de faire les premières parties d’artistes reconnus comme Mo Kalamity, Taïro ou Lyricson, entre autres, et d’être suivi de près par les radios accordant de la place au reggae.

Douze singles

Depuis 2017, l’artiste essonnien a sorti une douzaine de titres qui se tournent de plus en plus vers le rap. Le dernier en date, System, est assorti d’un clip tourné sur un toit d’immeuble à Évry-Courcouronnes. Pour Nicolas Jasiek, filmé pour l’occasion avec une Golf de collection, ce titre est un moyen de «  faire le point sur le monde dans lequel il vit » et il « dénonce ce système dans lequel, même ceux qui le combattent, sont attirés par l’apparat et la reconnaissance. »

En parallèle de son projet personnel, Jah Ziek est membre actif du collectif Philosofik Xperience.

Jah Ziek
Sur Facebook : www.facebook.com/jahziek
Sur Instagram : www.instagram.com/jahziek/

Les derniers articles :

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Cet article vous a plu ? Faîtes-en profiter vos proches.