Arts et culture

L’art reprend vie à Milly-la-Forêt

Comme un cri du cœur, l’exposition estivale de Milly-la-Forêt s’appelle « Enfin l’art reprend vie ! ». Jusqu’au 5 septembre 2021, trente artistes y exposent plus de cinquante œuvres.

L’exposition est répartie entre les espaces culturels du Moustier et Paul Bédu. « Enfin l’art reprend vie » a souhaité donner « libre cours à l’art » et la trentaine d’artistes participants n’avaient qu’un seul mot d’ordre : fournir deux œuvres différentes. Ainsi, cette exposition d’été fait la part belle à la diversité, entre peinture, sculpture et art contemporain.

Un foisonnement d’art et de couleurs

Ainsi, au Moustier, les techniques mixtes de Steff ou de Michel Buret (collage et peinture) côtoient les illustrations au marqueur de Jéronimo de Poison Ivy ou Dead Pool et les sculptures animalières (collage sur résine) de Norman.

Les créations de Norman sont visibles au Moustier.
Les créations de Norman (collage sur résine) sont visibles au Moustier.

La couleur égaye l’espace culturel Paul Bédu, avec notamment les peintures colorées de Laurence Fossati, de Flo ou de Philippe Jacquot. Encore plus contemporain, la « Wonder woman, On the wall » de One Ack, les portraits de An’K ou les peintures de C.Raf.

An'K, alias Anne-Camille Hubrecht peint de façon très spontanée.
An’K, alias Anne-Camille Hubrecht peint de façon très spontanée.
C.Raf, détail de "Rêverie d'un je te vois" (technique mixte).
C.Raf, détail de « Rêverie d’un je te vois » (technique mixte).

Deux prestigieuses invitées d’honneur

À l’étage, les deux artistes invitées, forment un tourbillon de délicatesse. L’Espagnole Eva Maqueda expose quinze œuvres au pastel ou fusain, entre portraits chaleureux et détails de tissus chatoyants. Formée aux Beaux-Arts à Madrid, Eva Maqueda est membre du Cercle des artistes européens. Elle vit aujourd’hui en France et a reçu de nombreux prix et récompenses. Ses dessins invitent à un dialogue silencieux entre le spectateur et le sujet.

Danseuse (fusain) par Eva Maqueda, détail.
Danseuse (fusain) par Eva Maqueda, détail.

Anne Boisaubert, autre invitée d’honneur de l’exposition, façonne le bronze et lui donne vie. Ses personnages sont d’une grande finesse et semblent pouvoir s’animer à tout instant. L’artiste, dont l’atelier se situe à Orléans, a découvert la sculpture sur le tard et a donné lieu à sa reconversion professionnelle. Dix-sept de ses œuvres sont visibles à Milly-la-Forêt.

Sculpture en bronze d'Anne Boisaubert.
Sculpture en bronze d’Anne Boisaubert.

En pratique :
Exposition Enfin l’art reprend vie
Jusqu’au dimanche 5 septembre à Milly-la-Forêt
Espace culturel du Moustier (office de tourisme) du mardi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 17h ; diamnche de 10h à 15h.
Espace culturel Paul Bédu du jeudi au dimanche de 14h à 18h (samedi de 14h30 à 18h)
Informations au 01.64.98.75.52 ou sur www.milly-la-foret.fr

Afficher plus

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Bonjour, bien que la publicité représente un faible revenu, elle représente un petit soutien au maintien du magazine. Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Bonne lecture sur M'Essonne !