Musée Marcel Proust : la maison de tante Léonie choisie pour le loto du patrimoine

Marcel Proust y passait ses vacances. C’est là aussi que sa légendaire madeleine a pris vie. En Eure-et-Loir, la maison de tante Léonie – musée Marcel Proust a été sélectionnée par la Mission patrimoine 2021. Haut lieu culturel, il va bénéficier d’un soutien financier pour sa préservation.

Depuis 1976, la Société des amis de Marcel Proust, en copropriété avec le département d’Eure-et-Loir, fait vivre cette demeure bourgeoise du XIXe siècle. Située à Illiers-Combray, au sud-ouest de la ville de Chartres, elle appartenait à Elisabeth Amiot, la tante de Marcel Proust, et à son époux, Jules. L’écrivain y séjournait durant ses vacances lorsqu’il était enfant.

Photo de Marcel Proust par Otto Wegener, vers 1871.
Marcel Proust (1871-1922) passait ses vacances à Illiers-Combray pendant son enfance. Photo prise par Otto Wegener vers 1895 (c) Wikimedia commons

Un village au nom du roman

En 1907, lorsque Marcel Proust démarre l’écriture de son œuvre magistrale, À la recherche du temps perdu, ses souvenirs passés chez sa tante l’inspirent. Dans le premier tome, Du côté de chez Swann, il s’inspire de ses souvenirs et rend le village célèbre, en lui donnant le nom des deux premiers chapitres. Plus que Combray, la maison de sa tante – baptisée Léonie dans son roman – deviendra le lieu célèbre où le héro du roman, Swann, passait son enfance. C’est dans cette maison aussi qu’il goûte la fameuse madeleine trempée dans une infusion de tilleul, qui deviendra pour le personnage tout le symbole de son enfance et pour Proust, celui de son œuvre.
Le village d’Eure-et-Loir, initialement baptisé « Illiers », a rendu hommage à l’écrivain en 1971. Pour le centenaire de la naissance de Marcel Proust, il a été renommé « Illiers-Conbray ».

À lire sur le même thème : Le parc Boussard de Lardy, joyau de l’Art déco bientôt restauré

La maison bourgeoise du XIXe siècle est restée authentique. Photo SAMP
La maison bourgeoise du XIXe siècle est restée authentique. Photo SAMP

Un lieu de « pèlerinage »

La Maison de tante Léonie a été labellisée Musée de France et Maison des illustres en 2019. « En raison de la notoriété de l’écrivain, de nombreux lecteurs font le déplacement, comme un pèlerinage. La Maison offre aussi une introduction à l’œuvre, pour ceux qui ne l’ont pas encore lue » explique la Fondation du patrimoine. Chaque année, le site accueille en effet près de 10 000 visiteurs. La maison est typique de la région avec ses façades enduites et recouvertes de faïence. L’habitation est bordée d’une orangerie, d’un bâtiment de cuisine et d’un hammam conçu par l’oncle de l’écrivain.
L’argent récolté dans le cadre du loto du patrimoine servira notamment à traiter l’humidité des murs qui fragilise la structure de la maison et restaurer les papiers peints (ceux des années 1950 recouvrent les papiers d’origine). Un projet de valorisation plus global est également à l’étude : création d’un nouvel espace d’exposition, installation d’un ascenseur dans le bâtiment adjacent, restauration de l’orangerie.

Musée Marcel Proust – maison de tante Léonie
Ouvert toute l’année (visites libres ou guidées)
4, rue du Docteur Proust
28120 Illiers-Combray
www.amisdeproust.fr

À lire sur le même thème : Le parc Boussard de Lardy, joyau de l’Art déco bientôt restauré

À Cabourg, dans le Calvados, un tout nouveau musée autour de Proust a été inauguré en ce mois d’avril 2021. Elle souhaite plonger les visiteurs dans la Belle époque.
Villa du temps retrouvé
15 avenue du président Poincaré 14390 Cabourg
https://villadutempsretrouve.com

Laisser un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Cet article vous a plu ? Faîtes-en profiter vos proches.