Turfu conjugue le trad au futur

Synthétiseur et bourrée, musique traditionnelle et électro, mazurka, parquet dansant : Raphaël et Matthieu ont réuni deux univers, passé et présent, à travers Turfu. Un duo étonnant où musique trad et électro ont le don d’inviter à la danse.

Matthieu a grandi à Draveil mais c’est bien au Portugal qu’en 2014, il rencontre le Roubaisien Raphaël, lors d’un festival de musique traditionnelle. Batterie et synthétiseur pour le premier et accordéon pour le deuxième, à eux deux, ils forment Turfu, un duo de musique trad-électro. Depuis 2017, année où les deux musiciens commencent à travailler sur une musique commune et fondent le duo, ils s’attachent à vouloir « faire danser les gens » confie Matthieu. Mazurka, scottish, bourrée… Raphaël et son accordéon sont habitués aux « musiques à danser » au travers des bals qu’ils écument dans toute l’Europe. Matthieu, lui, apporte une touche électronique au duo mais reste un amoureux des « danses dynamiques » et de l’ambiance festive des bals. À eux deux, Turfu est un savant mélange de ces deux univers qui sont loin d’être antinomiques. Pour preuve, leur musique a le don de désengourdir les jambes et d’enflammer les parquets des festivals où ils jouent.

-> Dossier « A la conquête d’Essonne en scène » : rencontre avec les artistes sélectionnés

Matthieu du groupe Turfu, à Draveil.
Matthieu du groupe Turfu a passé son enfance à Draveil et notamment au Port aux Cerises où a été faite la pochette d’Espace fraîcheur.

Des « ovnis » de la musique

« Nous surprenons toujours car nous ne sommes pas dans un sentier prédéfini », décrypte Matthieu. En 2019, les deux trentenaires ont eu l’occasion de jouer en Chine pendant la fête du travail. « C’était assez incroyable, il y avait 150 000 personnes sur le site ! se souvient Matthieu. Nous étions des ovnis. » Les deux musiciens jouent la carte de l’originalité jusque dans leur image : sur la pochette de leur premier EP, Espace fraîcheur, Raphaël et Mathieu posent à dos de poneys ! Réalisée au Port aux Cerises de Draveil, cette photo est aussi un clin d’œil hommage à la nature, une forte préoccupation pour Turfu. La légèreté et l’auto-dérision sont aussi de mise pour le clip d’Espace fraîcheur, sur le thème de la gymnastique dansante. Essonne en scène ne sera le seul festival de Turfu cette année puisque le duo de trentenaire a été sélectionné pour jouer à Veszprém en Hongrie fin août, aux Primeurs de Massy, au Mama festival à Paris, et Friction festival à Annemasse. La sortie de leur album neuf titres, en octobre, devrait continuer à mettre le feu aux planchers.

Turfu en quelques dates

Août 2017 : premier concert au Portugal
2018 : single 2 titres en live, Love songs
Février 2019 : sortie d’Espace fraîcheur, EP trois titres
2019 : Plus de 40 dates, dont le festival des Vieilles charrues, Les nuits de nacre, Trad’Hivernales, etc.
Septembre 2020 : Essonne en scène par les Francofolies
Octobre 2020 : sortie d’un album 9 titres enregistré au Plan (Massy)