Territoire et société

Terrible année 2020 pour le tourisme en Essonne

En chiffres

Essonne tourisme a communiqué le bilan de l’activité touristique de 2020 qui « n’a pas été une année comme les autres ». La baisse du nombre de visiteurs dans les offices de tourisme du département est à l’image de celle connue dans le secteur de l’hébergement et des loisirs.

En 2020, comparé à l’année précédente, les offices de tourisme de l’Essonne ont reçu deux fois moins de visiteurs (22000 en 2020 contre 47000 en 2019). En revanche, ce sont toujours les « locaux », c’est-à-dire ceux habitant sur le territoire des offices, qui arrivent en tête et représentent près de 40 % des visites. Les touristes issus d’autres départements étaient pour leur part plus nombreux en 2020 (42,5 % contre 33 % en 2019).

Des séjours plus longs en gîte

Le nombre de personnes venant de l’extérieur du département et passant une nuit en Essonne (tous profils confondus, touristes et non-touristes, en établissement marchand ou non marchant) a fortement baissé, comptabilisant 14,9 millions de nuitées. Le taux d’occupation des hôtels a été un peu plus impacté (-19%) que les gîtes (-17,5%). Si la durée du séjour reste stable en hôtel (1,7 jours en moyenne), elle a été en hausse de plus d’une journée dans les gîtes (12,04 jours en 2019 à 13,75 jours en 2020).

Les sites de loisirs et de visite fortement impactés

« Environ 30 % des sites estiment que la fréquentation régionale reste stable ou en hausse. 19 % signalent une augmentation de la fréquentation des clientèles essonniennes. Les baisses concernent toutes les catégories des visiteurs, mais sont plus importantes pour la clientèle des groupes de seniors et d’associations (dans 91 % des sites) » indique Essonne tourisme. En effet, la baisse globale enregistrée pour les sites touristiques et de loisirs représente 40 % et même les parcs et domaines ont été délaissés (-37%).

Lepasseur de maux
« Je suis ARTRISTE » affichait un comédien étampois en novembre 2020. Photo LC-M’Essonne

Des manifestations qui conjurent le sort

Si en 2020, les festivals et autres grandes manifestations se sont comptées sur les doigts d’une main, « certains événements ont accueilli plus de participants qu’en 2019, précise le comité départemental du Tourisme. C’est le cas des Journées du patrimoine au domaine départemental de Montauger (+151 %), le marché Art & Terroir 100 % essonnien à Janvry (+92 %) et les Assises de la biodiversité à Massy (+47 % avec une formule hybride présentiel-distanciel). »

D’un point de vue économique, 86 % des hébergements touristiques déplorent une baisse du chiffre d’affaires et plus de la moitié ont bénéficié des aides proposées par l’État, leur permettant de recouvrir 25 % de leur perte d’exploitation. Pour une majorité, aucun licenciement (91%) ou annulation de contrat saisonnier (84%) n’ont été faites.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Bonjour, nous pouvons vous offrir quelques articles en consultation libre grâce à l'affichage de publicités. Beaucoup d'entre elles sont celles d'entreprises locales. Merci de désactiver votre bloqueur de publicité ou de souscrire à un abonnement au magazine. Bonne lecture sur M'Essonne !