Loisirs et sorties

À Évry, Cinétik Fabrik ou l’art à coups de manivelle

Jusqu’au 24 décembre 2021, au théâtre de l’Agora, l’exposition Cinétik Fabrik invite les visiteurs à donner vie aux sculptures mécaniques de Lucile Beaune et Laurent Cadilhac.

Londuloscope, youpinoscope, lanvoloscope et autres machines à engrenage, ficelles, poulies et manivelles ont pris possession de la salle d’exposition du théâtre de l’Agora, à Évry-Courcouronnes. Depuis la vitrine qui donne sur la galerie marchande, les passants peuvent apercevoir l’énigmatique « Cinétik Fabrik », de bois et de métal. Cette œuvre tournoyante est une invitation à pousser la porte du théâtre et à rentrer dans le bal. Faits de matériaux de récup’, de bois, de métal ou de nylon, les objets de la Cinétik Fabrik ne peuvent s’animer que grâce à ceux qui s’évertuent à les actionner. Et il n’y a pas âge pour plonger dans cet univers fantastique.

L'oiseau s'envole si l'on tourne la manivelle. Surez-vous trouver le bon rythme ? Photo LC-M'Essonne
L’oiseau s’envole si l’on tourne la manivelle. Saurez-vous trouver le bon rythme ? Photo LC-M’Essonne

Trouver le bon rythme

Chaque année durant le mois de décembre, comme un écho aux vitrines animées de Noël, la Scène nationale de l’Essonne expose des œuvres mouvantes imaginées et fabriquées pour l’occasion. Cette année, la marionnettiste Lucile Beaune (compagnie Index), artiste associée du théâtre, a été invitée à faire travailler son imagination et à « animer des choses qui ne bougent pas d’ordinaire ». Elle a choisi le sculpteur Laurent Cadilhac, déjà rompu aux rouages mécaniques, pour l’accompagner dans cette aventure. « J’ai toujours trouvé des liens entre son travail et mes marionnettes » explique Lucile Beaune.

À la Cinétik Fabrik, les briques marchent. Photo LC-M'Essonne
À la Cinétik Fabrik, les briques marchent. Photo LC-M’Essonne

Ainsi, ils ont su donner vie – à condition d’actionner la manivelle – à un oiseau de métal, une roue qui tournoie à la façon des fêtes foraines, un serpent-mille-patte ou un arbre qui éclot, par exemple. Pour chaque œuvre, à l’instar d’une marionnette qui doit donner l’illusion du mouvement vivant, les visiteurs doivent trouver le bon rythme de manivelle. Dans un coin, les planches de croquis, des notes des deux artistes et des dessins mécaniques donnent un aperçu de la complexité des œuvres et du processus de création de Lucile Beaune et Laurent Cadilhac.

Les mécaniques de Lucile Beaune

La Cinétik Fabrik 2021 est la première exposition de la marionnettiste et metteuse en scène. Artiste associée à la Scène nationale de l’Essonne, Lucile Beaune est impliquée dans divers projets de la structure. L’an dernier, elle avait par exemple travaillé avec les élèves du lycée Auguste Perret autour du masque et de l’identité.

Lucile Beaune, marionnettiste et metteuse en scène est une artiste associée à la Scène nationale de l'Essonne. Photo LC-M'Essonne
Lucile Beaune, marionnettiste et metteuse en scène est une artiste associée à la Scène nationale de l’Essonne. Photo LC-M’Essonne

Pour cette nouvelle saison, elle va notamment diriger les rencontres d’Écoles d’art et jouera la première de son spectacle, Existences, en janvier 2022. Avant de penser marionnette, l’artiste « préfère porter des projets où il y a du sens ». Dans Existences, elle invite à un voyage philosophique, tentant de répondre à une question cruciale : pourquoi vivre puisque l’on sait que l’on va mourir ? « C’est un appel à vivre, plus qu’à se creuser la tête, dévoile Lucile Beaune. Ce spectacle a été écrit avec les témoignages de gens invités lors des soirées intitulées Parlons-en. »
Lucile Beaune, ou l’art de la mécanique cinétique à celle du cœur.

En pratique :
Cinétik Fabrik
Théâtre de l’Agora, Scène nationale de l’Essonne – place de l’Agora à Évry-Courcouronnes
Visite libre les mercredis et samedis de 14 h à 18 heures, jusqu’au 24 décembre 2021.
Visites commentées (dès 5 personnes) sur réservation au 01 60 91 65 65.
www.scenenationale-essonne.com

Article en partenariat avec la Scène nationale de l’Essonne – Agora-Desnos

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page