À La Forêt-le-Roi, Olivier Loiseau est l’un des derniers taillandiers de France

Il est l’ouvrier invisible des châteaux, églises, bâtisses classées en pierres, monuments historiques… Dans son atelier, Métaloiso, à La Forêt-le-Roi, Olivier Loiseau conçoit et forge les outils des tailleurs de pierre, fournissant tout le pays. Rencontre avec l’un des derniers taillandiers de France.

[Mis à jour le 08/02/2021 à 19h45]

« Je travaille le métal depuis que j’ai douze ans, explique l’artisan. J’avais un petit atelier avec les copains. Je fabriquais des outils pour me faire de l’argent de poche. » Ce passe-temps, devenu une vocation grâce à une rencontre décisive ; Olivier Loiseau est devenu métallier-ferronnier et taillandier. S’il réalise des pièces d’architecture très techniques, comme des rampes d’escalier torsadées par exemple, le savoir-faire de l’Essonnien est exceptionnel pour sa deuxième expertise, la taillanderie. C’est « une spécialité de la forge, explique-t-il. C’est un déplacement de la matière. »

La forge chauffe à 900°C. Photo LC-M'Essonne
La forge chauffe à 900°C, c’est le point de départ de la fabrication de toutes pièces. Photo LC-M’Essonne

-> Voir en version animée (accès libre)

Cet article est réservé aux lecteurs enregistrés. Vous aussi, abonnez-vous pour profiter du magazine en intégralité.

S’identifierS’abonner

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Cet article vous a plu ? Faîtes-en profiter vos proches.