Territoire et société

À La Forêt-le-Roi, Olivier Loiseau est l’un des derniers taillandiers de France

Il est l’ouvrier invisible des châteaux, églises, bâtisses classées en pierres, monuments historiques… Dans son atelier, Métaloiso, à La Forêt-le-Roi, Olivier Loiseau conçoit et forge les outils des tailleurs de pierre, fournissant tout le pays. Rencontre avec l’un des derniers taillandiers de France.

[Mis à jour le 08/02/2021 à 19h45]

« Je travaille le métal depuis que j’ai douze ans, explique l’artisan. J’avais un petit atelier avec les copains. Je fabriquais des outils pour me faire de l’argent de poche. » Ce passe-temps, devenu une vocation grâce à une rencontre décisive ; Olivier Loiseau est devenu métallier-ferronnier et taillandier. S’il réalise des pièces d’architecture très techniques, comme des rampes d’escalier torsadées par exemple, le savoir-faire de l’Essonnien est exceptionnel pour sa deuxième expertise, la taillanderie. C’est « une spécialité de la forge, explique-t-il. C’est un déplacement de la matière. »

La forge chauffe à 900°C. Photo LC-M'Essonne
La forge chauffe à 900°C, c’est le point de départ de la fabrication de toutes pièces. Photo LC-M’Essonne

-> Voir en version animée (accès libre)

Cet article est réservé aux lecteurs enregistrés. Vous aussi, abonnez-vous pour profiter du magazine en intégralité.

S’identifierS’abonner

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Bonjour, nous pouvons vous offrir quelques articles en consultation libre grâce à l'affichage de publicités. Beaucoup d'entre elles sont celles d'entreprises locales. Merci de désactiver votre bloqueur de publicité ou de souscrire à un abonnement au magazine. Bonne lecture sur M'Essonne !