Territoire et société

Vinceman, le rock anglo-saxon made in Essonne

Vincent Fournier, alias Vinceman, a fait des premières parties de Shaka Ponk, notamment, dès son premier album, en 2012. A l’occasion de la sortie de son petit dernier, Rock Bottom, M’Essonne s’est entretenu avec ce Montgeronnais épris de pop rock.

« Ici quand on dit pop rock, on pense à Calogero ; c’est un peu de la variété ici, il y a un côté RFM. Au sens anglo-saxon du terme, ça peu aller de Nirvana à Foofighters en passant par les Beattles, c’est hyper varié » décrypte Vinceman.
L’artiste de Montgeron vient de sortir son 3e album, Rock Bottom, où se mêlent des influences multiples. Vincent Fournier aime autant la « veine anglaise » du rock et son influence pop avec des mélodies et des voix, que la « veine américaine avec une grosse prod et beaucoup de guitare ». Pour résumer, la musique de Vinceman s’évertue à ce voyage, tantôt outre Atlantique ou outre Manche. « J’essaye d’épurer, mais l’idée, c’est que ça sonne vraiment « fat ». Le but n’est pas d’avoir l’impression que l’on a juste le groupe dans une pièce, il faut que lorsqu’on met un morceau dans la bagnole, ça sonne costaud » résume l’artiste qui aime aussi que le morceau puisse se jouer simplement avec une guitare acoustique.

Dans ce but notamment, Vinceman collabore avec des musiciens du groupe Shaka Ponk, mais il travaille aussi sa maîtrise de la langue de Shakespeare depuis ses débuts auprès d’un auteur américain. « Il faut que l’on n’ait pas l’impression que ce soit un Français qui l’ait fait » explique-t-il avant d’ajouter : « J’ai beaucoup travaillé les accents et la manière d’écrire. Le français est une langue sans accent tonique, alors qu’en anglais, il y a un accent tonique donc la manière dont on va placer le mot dans la phrase doit aller avec la musique. Il y a un vrai rythme dans la langue anglaise. […] Finalement, c’est plus un rôle d’arrangeur que de compositeur. C’est plus de l’interprétation que de l’écriture. »

Image extraite du clip Amazing, titre du nouvel album de Vincent Fournier.
Image extraite du clip Amazing, titre du nouvel album de Vincent Fournier.

Cette année, la sortie de Rock Bottom s’est accompagnée de celle du clip Amazing. Il a aussi été sélectionné pour bénéficier du dispositif d’accompagnement Mach6 porté par le conservatoire d’Arpajon et l’agglomération Coeur d’Essonne. Les groupes soutenus avec la complicité du Rack’Am, à Brétigny-sur-Orge, seront en concert (gratuit) ce samedi 13 novembre 2021 dans la salle brétignolaise.

Site internet de Vinceman : http://vinceman.fr/

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page