Territoire et société

La MJC de Ris-Orangis redoute sa fermeture à la fin du mois

La MJC de Ris-Orangis vit-elle ses dernières heures ? C’est ce que redoute Magali Martinelli, sa directrice : « Depuis dix mois, la MJC est dans l’attente que la municipalité s’engage dans le processus de renouvellement de leur convention de partenariat, incluant la mise à disposition des locaux qu’ils occupent actuellement et l’attribution d’une subvention de fonctionnement », communique-t-elle.
Avec une échéance de fin de partenariat au 30 septembre 2021, la pression monte pour l’association et ses treize salariés. Dans les faits, la Maison des jeunes et de la culture, également Centre labellisé de musiques traditionnelles (CMT) et centre social, « n’a reçu aucune notification officielle concernant la subvention de fonctionnement ou son éventuelle disparition, ni les motifs qui la justifieraient » précise la structure.

Un défaut de viabilité

Depuis fin décembre 2020, la MJC vit sur ses réserves financières et celles-ci arrivent à leur terme. « Le Commissaire aux Comptes qui suit cette affaire attentivement vient de déclencher une alerte auprès du tribunal de commerce sur le défaut de viabilité de l’association » a déclaré Magali Martinelli, ajoutant que « la situation de l’association est aujourd’hui extrêmement critique. Sa vie est clairement menacée. »

Une pétition

Si le rapport des orientations budgétaires de la ville de Ris-Orangis daté de mars 2021 stipule que « la Ville maintiendra le niveau de subventionnement aux associations », l’inquiétude monte et une pétition a été lancée à l’intention de la municipalité. À l’instant où cet article est rédigé, cette dernière comptabilise plus de 800 signatures et ce chiffre ne cesse d’augmenter. De nombreux signataires témoignent de leur attachement à la structure et à ses missions culturelles et sociales.

Demain, vendredi 10 septembre à 19 heures, se tiendra l’assemblée générale de la MJC à laquelle la direction incite à venir « nombreux ». Si des réponses ne sont pas apportées à ce moment-là, le prochain conseil municipal, programmé le 23 septembre, permettra, lui, d’abréger le suspens.

Simon Lemonnier de la compagnie Foli, à la MJC de Ris-Orangis. Photo LC-M'Essonne
En avril 2021, la MJC de Ris-Orangis a accueilli la Compagnie Foli pour la création de son premier spectacle. (c) LC-M’Essonne

Photo de Une : illustration – Pixabay

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page